Les lieux incontournables de Lanzarote (ou presque)

Ce serait dommage de visiter Paris sans passer voir la tour Eiffel vous ne pensez pas ? Vous partez en voyage à Lanzarote ? Il y a forcément quelques monstres touristiques à ne pas manquer, cela fait partie intégrante de sa culture et de son patrimoine. Alors découvrons ensemble les lieux incontournables de Lanzarote.

De par leur notoriété, ils sont fréquentés certes, mais inévitable pour mieux comprendre le patrimoine culturel de l’ile. 

Cet article complète parfaitement un autre où je donne 3 idées d’itinéraires à faire en voiture sur Lanzarote, pour en prendre plein la vue et à tout petit prix.

Et entre 2 visites pourquoi ne pas se laisser tenter par les différentes activités que j’ai à proposer comme du catamaran vers Papagayo ou Lobos, du buggy, de la plongée ou plein d’autres choses…. C’est en cliquant ici que vous trouverez tout ce qu’il est possible de faire.

- TIMANFAYA, la montagne de feu.

C’est bien plus qu’un simple dépaysement.

Un paysage désertique, ravagé par la lave et laissé tel quel, voici ce que vous trouverez en allant au parc de Timanfaya.
Difficile de ne pas s’imaginer à quoi doit ressembler une éruption volcanique, car on se retrouve à circuler autour des cratères, à bord d’un bus spécialement prévu à cet effet, possédant les autorisations pour se rendre en plein cœur de ce parc naturel de Lanzarote.  
Pour certains, le fait que ce soit en bus et donc dans un tour organisé, fait effet de frein à l’envie de faire cette visite, mais sachez que les paysages que vous verrez sont uniques au monde, et que rien que pour cela, vous manqueriez vraiment quelque chose en boudant cette sortie.

La visite en bus dure 35min, les audio-guides sont en espagnol, anglais et allemand, demandez au chauffeur s’il n’a pas une version française, s’il ne peut pas, il vous dira de télécharger une application pour avoir les commentaires dans notre langue. 
En plus de cette visite, il y a également quelques animations où des guides nous montre à quel point les volcans sont encore actifs, en créant une sorte de geyser, et en vous faisant observer l’embrasement spontané de buissons secs mis dans un trou de faible profondeur dans le sol.

Par ailleurs, vous trouverez aussi un restaurant qui propose des spécialités cuites dans un barbecue naturel fonctionnant grâce à la chaleur des entrailles du volcan, ne vous attendez pas à de la grande cuisine, mais allez-y si vous voulez juste manger un plat cuit d’une façon originale.

Astuces Crazy Canary : 

– En grosse période de vacances, le site peut être victime de son succès, et il peut y avoir une longue attente avant d’y entrer, essayez d’arriver un peu avant 9h pour ne pas subir le rush de la journée.
– Au guichet ou sur leur site internet, il vous sera proposé d’acheter un pack d’entrée vers différents sites comme celui-ci, vous obtiendrez donc un petit discount.
– Vous pouvez facilement intégrer cette visite, à l’itinéraire 1 ou 2 proposés dans cet article.
– Vous pouvez aussi faire le parc en randonnée à pied gratuite . Seulement attention de réserver longtemps à l’avance car les places sont très limitées. Cliquez-ici
– Ouvert tous les jours, même fériés, de 9h à 15h45. 

- JARDIN DE CACTUS, qui s’y frotte s’y pique.

Dans la vie…. Il y a des cactus…

Inauguré en 1991, il s’agit du dernier grand projet de César Manrique, on se croirait presque dans un amphithéâtre romain…. Mais entouré d’épines !
Sans même être spécialement fan de botanique, difficile de ne pas tomber sous le charme de l’endroit et de porter de l’intérêt pour toutes les variétés qui s’y trouvent, elles viennent du monde entier, et parfois certaines semblent vraiment débarquer tout droit d’une autre planète.

Il n’y a pas de visite guidée, ou de tour particulier à respecter, flâner simplement au travers des allées, avec comme repère, en hauteur, le vieux moulin qui servait auparavant à moudre le gofio, un plat typique des Canaries.

La surprise inattendue, a été de trouver au menu du restaurant sur place, tout un tas de plats avec comme ingrédient, devinez quoi ? Du cactus ! En burger, nuggets ou jus, c’est parfait pour vraiment s’imprégner du thème de cette visite !

Astuces Crazy Canary : 
– Vous êtes dans une enceinte entourée de murs, si vous craignez la chaleur, évitez d’y aller les jours ensoleillés et où il n’y a pas de vent.
– Vous pouvez facilement intégrer cette visite, à l’itinéraire 3 proposé dans cet article.
– Au guichet ou sur leur site internet, il vous sera proposé d’acheter un pack d’entrée vers différents sites comme celui-ci, vous obtiendrez donc un petit discount.
– Ouvert tous les jours, même fériés, de 10h à 17h

- JAMEOS DEL AGUA, entrez dans le monde de César Manrique.

Quand des gouffres volcaniques deviennent des hauts lieux artistiques.

A l’origine destiné à être une boite de nuit, Jameos del Agua est finalement devenu un incontournable si l’on souhaite en connaitre plus sur Lanzarote et l’artiste qui a tant influencé cette ile, César Manrique.

Les contrastes entre le blanc, le noir et le vert donnent un résultat absolument magnifique, et quand on connait un peu Lanzarote, on comprend tout de suite pourquoi César Manrique à choisit de jouer avec ces 3 couleurs, car ce sont tout simplement celles qui représentent au mieux l’ile, avec le blanc rappelant la chaux sur les maisons, puis le noir et le vert, qui tout de suite, me font penser aux champs, ou les feuilles vertes de ceux-ci , se marient avec la couche noir de picon, un genre de sable volcanique, que tout le monde utilise car il aide à contenir l’humidité sous terre pour les cultures. En voyant ces 3 couleurs réunies, on pense tout de suite à Lanzarote.

Vous entrerez par un premier gouffre, où se trouve un bar, très joliment décoré, et la piste de danse du projet initial, pour ensuite longer un lac sous-terrain où vivent une espèce unique de tout petits homards albinos. Attention, pour leur survie, ne jeter pas de pièces dans le plan d’eau.

Suite à cela, vous découvrirez un autre bar et piste de danse, à ciel ouvert cette fois, pour finir sur un magnifique bassin, avec une eau turquoise et un magnifique blanc émaillé qui vient contraster le noir et le vert, c’est un régal pour les yeux.

Le seul bémol selon moi, c’est que si l’on ne s’attarde nulle part, la visite se fait assez rapidement, ce qui rend le prix d’entrée un peu trop élevé de mon point de vue, mais ce serait dommage de louper cette découverte à cause du fait que ce soit 3-4€ trop cher.  

Astuces Crazy Canary : 
– Vous pouvez facilement intégrer cette visite, à l’itinéraire 3 proposé dans cet article.
– Au guichet ou sur leur site internet, il vous sera proposé d’acheter un pack d’entrée vers différents sites comme celui-ci, vous obtiendrez donc un petit discount.
– Ouvert tous les jours, même fériés, de 10h à 17h15

- MAISON MUSÉE CÉSAR MANRIQUE, bienvenus dans l’univers de l’artiste.

On croirait que rien n’a bougé depuis son départ…

A ne pas confondre avec la fondation César Manrique, la casa-museo est située dans le petit village de Haria, à l’intérieur de cette ancienne ferme, restaurée par l’artiste, tout est resté d’origine, le mobilier, les accessoires etc…. De quoi se sentir un peu comme ayant le privilège d’entrer dans sa vie privée, car vous y trouverez en plus, pour le coté vraiment intimiste, tout un ensemble de ses objets personnels, vêtements, brosses etc… Et au fond du jardin vous découvrirez, à moitié enterré, son atelier avec des dessins et œuvres inachevées, comme si d’un coup le temps s’était arrêté.

J’aime beaucoup visiter les maisons musées, car tout est réuni pour vraiment se mettre dans une ambiance rétro faisant presque penser à un voyage dans le passé, et nous permet de voir un des derniers lieux que Manrique a vu, avant son tragique accident de voiture… 

Et puisque nous plongeons dans l’univers de l’artiste, grâce à qui Lanzarote est ce qu’elle est aujourd’hui, pourquoi ne pas vous rendre là où il repose, au cimetière d’Haria, lui rendre hommage et voir sa tombe à la fois très sobre (à sa demande), mais malgré tout originale. 

Astuces Crazy Canary : 
– Vous pouvez facilement intégrer cette visite, à l’itinéraire 3 proposé dans cet article.
– Ouvert tous les jours, de 10h30 à 18h00
– Ne manquez pas de visiter les petites boutiques du village et de vous rendre à son mirador par la même occasion. 
– Haria accueil également un marché le samedi matin, qui est incontestablement le plus authentique de l’ile.
– Au guichet ou sur leur site internet, il vous sera proposé d’acheter un pack d’entrée vers différents sites comme celui-ci, vous obtiendrez donc un petit discount.

- CUEVA DE LOS VERDES, 5000 ans d’histoire.

Le tube de lave le plus long du monde.

Né de la dernière éruption du volcan Corona, cet endroit à servis de refuge depuis des siècles, en premier pour les aborigènes de l’ile, comme pour les Espagnols afin de se protéger des attaques régulières de pirates nord Africains au cours des 16 et 17eme siècles.

Le terme n’est pas le bon, mais il s’agit en fait d’une grotte, avec ses formations de lave et stalactites, la visite dure 50min et se fait exclusivement avec un guide.

Parfois, des concerts se déroulent à l’intérieur car les caractéristiques de la grotte donnent une acoustique exceptionnelle, et vous découvrirez également un secret à la fin de la visite.

De mon point de vue, si vous avez déjà visiter des grottes auparavant, et que vous avez apprécié, vous ne serez pas déçu de la cueva de los verdes, en revanche, si comme moi, même en étant enfant, visiter une grotte ne vous à jamais fait plus vibrer que cela, je ne pense pas que vous y trouverez quelque chose de plus avec celle-ci, malgré que ça reste très clairement une visite bien organisée et intéressante.

Astuces Crazy Canary : 
– Vous pouvez facilement intégrer cette visite, à l’itinéraire 3 proposé dans cet article.
– Au guichet ou sur leur site internet,  il vous sera proposé d’acheter un pack d’entrée vers différents sites comme celui-ci, vous obtiendrez donc un petit discount.
– Ouvert tous les jours, de 10h00 à 16h00 (dernière visite à 16h)
– Attendez-vous à ce qu’il fasse aux alentours de 18 degrés à l’intérieur, et prévoyez des chaussures fermées pour vous y rendre

- LA FONDATION CÉSAR MANRIQUE, du Manrique tout craché

Encore un endroit imprégné par l’ADN de l’artiste.

Le bâtiment est une demeure lui ayant appartenu, et où il a parfaitement réussi à faire fusionner l’architecture, la nature et les volcans, nous retrouvons tout à fait son style avec un mélange de blanc émaillé, de roche volcanique, et de végétation qui pousse parfois à des endroits improbables. 

Vous trouverez des petites grottes, tunnel, escalier, qui se marient avec des éclairages latéraux, et du mobilier art déco, vous êtes dans l’univers de l’artiste !

L’architecture et l’agencement sont très chouettes, mais je m’attendais à voir beaucoup plus d’œuvre de lui, sauf qu’apparemment, en 2019 (date à confirmer), les gérants de la fondation, ont modifié la présentation de la fondation, pour le 100eme anniversaire de sa naissance, et depuis, ils ont rempli tous les murs de photos de lui, entrain de peindre, de faire du cheval, de couper le raisin, de se promener etc etc etc…. Ce qui m’a donné l’impression d’avoir affaire à un personnage narcissique alors qu’il n’en est rien…. C’est en discutant avec d’autres habitués de ce lieu que j’ai appris cela.

Du coup, tant que cela reste ainsi, j’ai plutôt envie de vous dire de ne pas classer cette visite en top priorité des choses à faire sur Lanzarote, sauf si vous souhaitez vraiment en découvrir plus sur Manrique et ses œuvres.

Astuces Crazy Canary : 
– Vous pouvez facilement intégrer cette visite, à l’itinéraire 3 proposé dans cet article.
– Ouvert tous les jours, de 10h00 à 18h00 
– Non loin se trouve la casa museo campesino que je cite dans mon itinéraire numéro 1 du même article, qui est très intéressante.
– Au guichet ou sur leur site internet, il vous sera proposé d’acheter un pack d’entrée vers différents sites comme celui-ci, vous obtiendrez donc un petit discount.

Pour conclure :

Lanzarote regorge de trésors culturels, crées par la main de l’homme ou naturels, je n’ai pas pu citer tous les lieux touristiques de l’ile, mais du moins les principaux, il y en a d’autre que je vous laisse découvrir par vous-même, et entre 2 visites pourquoi ne pas se laisser tenter par les différentes activités que j’ai à proposer comme du catamaran vers Papagayo ou Lobos, du buggy, de la plongée ou plein d’autres choses…. C’est en cliquant ici que vous trouverez tout ce qu’il est possible de faire.